Blogs de nos membres

Notre zone blog regroupe de nombreux articles pertinents sur des thématiques variées liées au domaine de la cession de commerces et d’entreprises en Suisse et en France. Pour participer à cette expérience et partager vos articles et commentaires avec les autres membres du réseau, il est nécessaire d’être membre actif de la plateforme Selectissimo. Connectez-vous ou inscrivez-vous sans tarder !

Chaque année, ce sont de nombreuses PME qui disparaissent à cause d’une mauvaise relève. Ceci met en mal la santé de l’économie. Vue donc le poids que présentent ces entreprises pour le PIB mondial, il est très important pour les dirigeants de ces dernières de procéder à une transmission rapide et efficace afin que celles-ci puissent rayonner et devenir grandes. Les PME à transmettre méritent une bonne planification dans les plus brefs délais. Comment faut-il donc bien faire la transmission des PME ? Nécessité de transmettre Depuis plusieurs années et dans beaucoup de pays développés, la tendance se fait de plus en plus grande ; la transmission des PME est plus qu’une actualité. On se rend donc du coup compte de la grande importance de ce type d’action. De nombreuses questions se posent autour de ce sujet : pourquoi est-il nécessaire pour un dirigeant d’entreprise d’assurer la pérennité de son entreprise ? Pourquoi faut-il se débarrasser de son entreprise ? Comment bien assurer cette transmission ? À qui faut-il les transmettre ? Ceci n’est qu’un spécimen du panel de questions qui se posent. La raison est quand même toute simple : les dirigeants doivent s’assurer une bonne et paisible retraite. C’est...
Lectures : 627
0

Posté par le dans Entreprises
Dans le cadre de ma mission d’accompagnement de certains entrepreneurs lors de la création de leur entreprise ou de la reprise d’un commerce, il m’est arrivé de les mettre en garde contre les risques de l’association. Si s’associer peut apporter nombre d’avantages indéniables, mon expérience personnelle, après avoir pesé le pour et le contre, me laisse penser qu’il est très difficile de pouvoir trouver à plusieurs personnes l’équilibre adéquat pour mener un projet au succès attendu. Les raisons sont multiples et les énumérer dans cet article ne saurait prétendre à en « révéler » une liste exhaustive ou des recettes miracles mais plutôt d’apporter quelques pistes de réflexion.Entreprendre c’est faire des choix. En choisissant une option par rapport à une autre, vous vous exposez tout naturellement à un risque même si vous avez pu le mesurer au préalable. Et si vous n’êtes pas à prendre ce risque, il est préférable de vous orienter vers une autre solution professionnelle en qualité de salarié par exemple.S’associer permet de trouver la synergie nécessaire pour un développement plus créatif de votre nouvelle structure. De ce fait, disposer de 2 ou 3 avis permet de « diluer » les risques de mauvaises décisions mais peut également...
Lectures : 1155
0

Posté par le dans Entreprises
Chaque entreprise dispose d’une structuration spécifique, de même que chaque repreneur. C’est la raison pour laquelle, sa transmission doit être un acte de négociation notamment pour la transmission à titre onéreux. Pour transmettre une entreprise en général, il est indispensable de s’entourer de professionnels en la matière comme le notaire, l’expert-comptable, qui sont de véritables guides. Ces derniers permettront de trouver la solution idéale dans l’intérêt de toutes les parties, en particulier celui de l’entreprise. Transmission d’une entreprise : fonds ou parts ? Les possibilités de transmission d’une entreprise sont différentes et dépendent de la forme juridique de l’entreprise. En entreprise individuelle, le vendeur peut céder le fonds de commerce. Ce dernier est constitué des éléments incorporels comme la clientèle, le droit au bail, la propriété commerciale, l’enseigne, le nom commercial…, et des éléments corporels tels que les matériels, les outillages, les agencements, les installations, etc. En ce qui concerne le stock, il est cédé de manière séparée après l’inventaire contradictoire entre les parties. Par contre en société, le ou les associés peuvent vendre leurs parts sociales ou actions à un autre. Le repreneur dispose alors du patrimoine, c'est-à-dire l’actif et le passif. Pour éviter que le repreneur n’engage pas sa...
Lectures : 1331
0
La signature de l'acte de cession est associée à différentes démarches au préalable. Il s'agit d'une opération importante qui ne devrait pas être prise à la légère. Elle est soumise à des règlements particuliers et rattachés à une sorte de structure juridique.Les démarches au préalableAvant de se lancer dans la signature de l'acte de cession proprement dit, il faut savoir qu'il existe des actions importantes à réaliser. C'est le cas notamment de la réalisation d'un arrêté des comptes contradictoires. Il s'agit d'une action qui concerne aussi bien le professionnel en comptable du repreneur que de celui de la société cédée. C'est donc une forme d'opération en situation intermédiaire. Cette action va contribuer à mettre en place la garantie d'actif et de passif. C'est entre autres un moyen d'établir les chiffres indiqués dans l'acte proprement dit ainsi que le prix. Après cette phase s'installe automatiquement l'arrêté définitif des comptes. Cela se fait par la signature d'un protocole d'accord. À noter que cette action devrait avoir lieu quelques mois avant la signature réelle de l'acte cédant un bien à autrui. Elle doit dans ce cas être menée dans une période différente de l'étape de négociation. Quoi qu'il en soit, le protocole d'accord reste...
Lectures : 1586
0
Vidéo partagée par le dans Entreprises

Intervention très "à propos" de Patrick Delarive sur l'entrepreneuriat ou comment être entrepreneur de soi-même. Nous recommandons à tous nos clients de suivre ses conseils très pertinents.
Lectures : 1755
0
La transmission d’une société n’est pas une chose anodine. En tant que particulier, cette transaction peut s’avérer difficile. Il faut avoir une connaissance étendue en droit pour réussir la vente. Puis, une société à transmettre présente toujours un grand projet. Il vous est conseillé de passer par un professionnel dans le domaine pour ne pas mettre en risque votre transaction. Quel professionnel choisir ?Il est préférable de choisir un opérateur membre d'un réseau solide (Exemple Selectissimo) pour éviter les arnaques et pour formaliser tous vos papiers. Ce type d’agence met toujours à la disposition de ses clients des agents immobiliers personnels peuvent conseiller les clients dans les moindres détails. Peu importe l’emplacement de la société à transmettre, il ne faut pas restreindre l’espace de l’annonce. Il vaut mieux chercher les acheteurs potentiels dans tous les cantons suisses. Certains professionnels du domaine réclament des frais de dossiers et de publicité, il faut les éviter. Les vrais professionnels négocient tous les frais avec les futurs acheteurs. Le transmetteur pour sa part n’a rien à payer. Il reçoit en totalité le prix de ses biens.Les différentes préparations à faireIl est possible de faire appel à un expert en transmission d’entreprise et suivre scrupuleusement ses...
Lectures : 1877
0
Plusieurs raisons peuvent pousser les investisseurs à s’implanter en Suisse. L’investissement dans ce pays présente de nombreux avantages. Suisse est arrivé quatre fois de suite au premier rang de la compétitivité mondiale selon le World Economic Forum. La réalité dans le pas promet un avenir et une expansion internationaux pour les entreprises. Suisse, un pays de taille modeste ne favorise pas vraiment le marché intérieur. Il encourage par contre l’export pour toutes les sociétés désireuses de se spécialiser dans ce domaine.Les leviers du développement du paysLes investissements en Suisse sont toujours prometteurs grâce à trois leviers : efficacité du transfert de technologie, complicité entre chercheurs et clients industriels, productivité de la R&D. Le marché du commerce international provenant de Suisse est basé sur trois langues que sont l’anglais, l’allemand et l’italien ou le français. La communication avec les partenaires et les clients internes comme externes ne pose donc aucune difficulté. Puis, Suisse est un pays facilement accessible en matière d’échange et de transport. Il comprend un grand réseau routier avec le reste des pays européens, il est relié à ces derniers avec des lignes GV, il est desservi par trois aéroports internationaux que sont Zurich, Genève et Bâle. Ce qui facilite...
Lectures : 1729
0
Plusieurs raisons peuvent pousser les investisseurs à s’implanter en Suisse. L’investissement dans ce pays présente de nombreux avantages. Suisse est arrivé quatre fois de suite au premier rang de la compétitivité mondiale selon le World Economic Forum. La réalité dans le pas promet un avenir et une expansion internationaux pour les entreprises. Suisse, un pays de taille modeste ne favorise pas vraiment le marché intérieur. Il encourage par contre l’export pour toutes les sociétés désireuses de se spécialiser dans ce domaine.Les leviers du développement du paysLes investissements en Suisse sont toujours prometteurs grâce à trois leviers : efficacité du transfert de technologie, complicité entre chercheurs et clients industriels, productivité de la R&D. Le marché du commerce international provenant de Suisse est basé sur trois langues que sont l’anglais, l’allemand et l’italien ou le français. La communication avec les partenaires et les clients internes comme externes ne pose donc aucune difficulté. Puis, Suisse est un pays facilement accessible en matière d’échange et de transport. Il comprend un grand réseau routier avec le reste des pays européens, il est relié à ces derniers avec des lignes GV, il est desservi par trois aéroports internationaux que sont Zurich, Genève et Bâle. Ce qui facilite...
Lectures : 1527
0
Chaque année, ce sont de nombreuses PME qui disparaissent à cause d’une mauvaise relève. Ceci met en mal la santé de l’économie. Vue donc le poids que présentent ces entreprises pour le PIB mondial, il est très important pour les dirigeants de ces dernières de procéder à une transmission rapide et efficace afin que celles-ci puissent rayonner et devenir grandes. Les PME à transmettre méritent une bonne planification dans les plus brefs délais. Comment faut-il donc bien faire la transmission des PME ?Nécessité de transmettreDepuis plusieurs années et dans beaucoup de pays développés, la tendance se fait de plus en plus grande ; la transmission des PME est plus qu’une actualité. On se rend donc du coup compte de la grande importance de ce type d’action. De nombreuses questions se posent autour de ce sujet : pourquoi est-il nécessaire pour un dirigeant d’entreprise d’assurer la pérennité de son entreprise ? Pourquoi faut-il se débarrasser de son entreprise ? Comment bien assurer cette transmission ? À qui faut-il les transmettre ? Ceci n’est qu’un spécimen du panel de questions qui se posent. La raison est quand même toute simple : il convient aux dirigeants de s’assurer une bonne et paisible retraite. C’est...
Lectures : 1719
0
La transmission d’une entrepriseChaque entreprise dispose d’une structuration spécifique, de même que chaque repreneur. C’est la raison pour laquelle, sa transmission doit être un acte de négociation notamment pour la transmission à titre onéreux. Pour transmettre une entreprise en général, il est indispensable de s’entourer de professionnels en la matière comme le notaire, l’expert-comptable, qui sont de véritables guides. Ces derniers permettront de trouver la solution idéale dans l’intérêt de toutes les parties, en particulier celui de l’entreprise.Transmission d’une entreprise : fonds ou parts ?Les possibilités de transmission d’une entreprise sont différentes et dépendent de la forme juridique de l’entreprise. En entreprise individuelle, le vendeur peut céder le fonds de commerce. Ce dernier est constitué des éléments incorporels comme la clientèle, le droit au bail, la propriété commerciale, l’enseigne, le nom commercial…, et des éléments corporels tels que les matériels, les outillages, les agencements, les installations, etc. En ce qui concerne le stock, il est cédé de manière séparée après l’inventaire contradictoire entre les parties. Par contre en société, le ou les associés peuvent vendre leurs parts sociales ou actions à un autre. Le repreneur dispose alors du patrimoine, c'est-à-dire l’actif et le passif. Pour éviter que le repreneur n’engage pas...
Lectures : 1561
0
Aujourd’hui, la transmission d’une entreprise devient un projet d’une importance capitale. Ce projet nécessite une maitrise poussée des dispositions qui régissent ce dernier. C’est donc en quelque sorte un travail d’expert et de professionnel. Une entreprise à transmettre est une démarche qui passe par une bonne préparation sur plusieurs années, les experts du domaine estiment d’ailleurs qu’il faut en moyenne cinq années pour bien préparer une transmission d’entreprise. Quelles sont donc les prérogatives à connaitre pour bien mener cette action ?Pourquoi et quand transmettre son entreprise ?Au moment où tout le monde parle et lutte pour un emploi stable, de nombreuses entreprises ferment chaque année pour faute d’une mauvaise transmission. Il est alors important pour les dirigeants d’entreprise, s’ils veulent garantir la pérennité de leur entreprise, de la transmettre au bon moment et de manière professionnelle. La bonne raison qui conduit à une transmission d’entreprise est très souvent le départ à la retraite du dirigeant de cette entreprise. On compte à ce jour plus de 60 000 d’entreprises dont les dirigeants ont actuellement plus de 50 ans. La retraite est alors un des facteurs majeurs de la transmission. Aussi, les dirigeants estiment qu’il faut s’assurer que le niveau des pensions de...
Lectures : 1658
0
Assurer une pérennité à sa société, son entreprise est le souci majeur de presque tous les chefs et dirigeants d’entreprise. Cette action passe nécessairement par une transmission. Une bonne pérennité dépend inconditionnellement donc d’une bonne transmission. Mais cette préoccupation se ressent le plus quand on est en face des sociétés familiales ou communautaires. Dans tous les cas, il est important pour celui qui a une société à transmettre de mettre le cap sur celui qui est apte pour bien conduire cette dernière : on parle ici de compétence. Transmettre pour une survie de sa société On voit tout le nombre de sociétés qui font faillite chaque année pour des raisons diverses. L’une de ces raisons est une absence de transmission ou une mauvaise transmission. Pour le premier aspect, on constate aujourd’hui que plusieurs sociétés sont dirigées par des personnes qui ont passé le cap des 50 ans. Les nouvelles donnes économiques de ces 10 années à venir demandent une transmission de ces sociétés pour éviter leur fermeture, leur faillite tout court. La transmission permet donc aux entreprises et sociétés de perdurer pendant longtemps. Mais cette transmission doit se faire dans les règles de l’art pour éviter de revenir à la même...
Lectures : 1895
0
Avoir des idées et être animé par une motivation sans faille sont des facteurs indispensables lors de la reprise d’une entreprise. Mais malheureusement cela ne suffit pas. Un tel projet requiert une préparation précise et complète que je vais tenter d’expliciter dans cet article. Avant de se lancer dans une reprise, le candidat doit définir clairement le périmètre de son projet personnel. Il sera alors en mesure de cibler plus facilement l’entreprise à reprendre. En travaillant par exemple avec un intermédiaire, il pourra expliquer à ce dernier ses réelles ambitions afin d’économiser un temps précieux lors de la sélection des entreprises ciblées qui devront être en adéquation avec les aspirations du candidat à la reprise. Mais en quoi consiste la définition d'un projet personnel ? En s’interrogeant sur ses objectifs qui devront bien entendu coïncider avec le profil de l’entreprise choisie. Mais également en rédigeant un SWOT (Strength – Weakness – Opportunities – Threats) afin de cartographier quels seront les atouts, les faiblesses, les opportunités mais également les contraintes personnelles du repreneur qui pourront avoir un impact favorable ou défavorable sur le projet de reprise. Par ailleurs, souvent, les candidats à la reprise d’une entreprise surestiment leurs compétences et leur formation en...
Lectures : 2691
0