Blogs de nos membres

Notre zone blog regroupe de nombreux articles pertinents sur des thématiques variées liées au domaine de la cession de commerces et d’entreprises en Suisse et en France. Pour participer à cette expérience et partager vos articles et commentaires avec les autres membres du réseau, il est nécessaire d’être membre actif de la plateforme Selectissimo. Connectez-vous ou inscrivez-vous sans tarder !

Boutique à vendre : sur quels critères de choix se baser ?

Posté par le dans Boutiques / Arcades
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 1650
  • 0 commentaires
  • Notifications
  • Imprimer
  • PDF

Avant même de feuilleter les annonces listant les boutiques à vendre en Suisse, il est conseillé d’identifier aux préalables ses attentes. L’objectif ici est de se baser sur ses propres critères de choix pour identifier la boutique à vendre qui convient au mieux. Il est également recommandé de prendre conseils auprès d’un proche qui a récemment acquis une boutique afin de se renseigner sur les différentes formalités obligatoires en Suisse pour ce type d’achat.

Ne pas négliger l’emplacement de la boutique

Parmi les critères à ne pas négliger lors de l’achat d’une boutique se trouve le choix de l’emplacement. Il faut noter que la décision de la vente d’une boutique est motivée entre autres par deux faits : soit la boutique est peu rentable, soit son propriétaire a changé d’activité. L’identification de cette raison est strictement importante dans la mesure où l’on aura du mal à faire tourner une boutique localisée dans un endroit très peu fréquenté. Le choix doit également tenir compte de la proximité des moyens de transport en commun et des réseaux routiers afin de faciliter le déplacement. Il est aussi conseillé de porter son choix sur une boutique ayant peu de concurrences aux alentours, car il ne faut pas oublier que l’objectif premier est de contracter des bénéfices.

Prendre en compte l’état de la boutique

L’état dans lequel une boutique est cédée entre également en ligne de compte lors de l’achat, car il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un investissement onéreux. Le fait de devoir réhabiliter le local constitue une nouvelle dépense dont on ne peut pas mesurer d’un simple coup d’œil l’importance. Cette situation peut cependant être retournée en sa faveur en négociant le prix de la boutique et en indiquant au propriétaire le coût de la rénovation. Si ce dernier accepte d’accorder une remise, l’acheteur gagne une petite marge quant à l’achat de la boutique et peut rénover cette dernière en fonction de ses attentes.

Comment se déroule la procédure d’achat ?

Il a encore plusieurs années de cela, la législation suisse était particulièrement restrictive en matière d’achat de biens immobiliers par des étrangers ou encore par des sociétés étrangères. Ce temps est bel et bien révolu, car les lois sont plus souples actuellement. Ainsi, aucun permis ni autorisation n’est réclamé quant à l’achat d’un local commercial tant par les nationaux que les étrangers. Toutefois, quelques formalités doivent être respectées comme pour l’acquisition d’un logement. Une fois que l’acheteur a pris sa décision et que toutes les négociations avec les propriétaires ont été faites, les deux parties procèdent à la signature de contrats. La première étape consiste à signer un avant-contrat. Vient ensuite la signature de l’acte authentique. Afin d’éviter les malentendus, l’acheteur doit bien analyser le contenu de l’acte authentique et s’assurer que cette dernière mentionne bien les différents frais et taxes. L’état dans lequel la boutique est remise est également décrit de manière exacte dans ce document. Après que toutes les formalités ont été respectées et qu’elles ont été validées par les autorités compétentes, l’acheteur prend possession de la boutique. 

0

Commentaires

  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité Vendredi, 20 Septembre 2019