Blogs de nos membres

Notre zone blog regroupe de nombreux articles pertinents sur des thématiques variées liées au domaine de la cession de commerces et d’entreprises en Suisse et en France. Pour participer à cette expérience et partager vos articles et commentaires avec les autres membres du réseau, il est nécessaire d’être membre actif de la plateforme Selectissimo. Connectez-vous ou inscrivez-vous sans tarder !

Opération de vente d'une discothèque

Posté par le dans Discothèque
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 3349
  • 0 commentaires
  • Notifications
  • Imprimer
  • PDF

Les devoirs et les engagements liés à la discothèque en Suisse

Ouvrir ou acheter une discothèque en suisse est une affaire soumise sous plusieurs devoirs et conditions. Une discothèque doit suivre les mêmes règlements qu’un cabaret sur le territoire. Pour commencer, les deux établissements doivent obtenir une patente D pour pouvoir exercer. Ainsi, ils peuvent vendre des boissons et des aliments sur place. Aussi, ils peuvent présenter diverses activités d’attraction selon leur choix. Toutefois, ils sont contraints de mettre en place une piste de danse pour le public au sein de l’établissement. Celle-ci doit être proportionnelle aux dimensions de la salle.

Les conditions à respecter pour ouvrir une discothèque

Pour les personnes qui veulent acquérir une discothèque à transmettre ou ouvrir une toute nouvelle discothèque, elles doivent savoir que les règlements sont les mêmes. Ce genre d’établissement doit pouvoir accueillir au moins 60 personnes assises. La piste de danse, qui est également obligatoire, doit être au minimum 25 m2. Pour exercer dans ce domaine, il faut être naturellement de nationalité suisse. Les étrangers peuvent également s’investir dans une discothèque suisse. Néanmoins, ils doivent effectuer une demande et doivent respecter certaines conditions. Ils doivent avoir une autorisation de séjour et un diplôme ou un certificat de formation relatif à la gestion d’une discothèque. Ensuite, l’établissement doit être conforme aux normes de construction et d’aménagement suisse. Les terrasses et les balcons s’il y en a sont également soumis à ces normes.

Les régimes imposés à une discothèque

Une discothèque doit faire appel à un artiste ou un DJ au quotidien pour animer la soirée. Toutefois, pour engager un artiste, il faut d’abord effectuer une demande auprès de la section main-d’œuvre étrangère du service de la population et des migrants. Sinon, une discothèque peut avoir un DJ fixe tout au long de l’année pour assurer toute l’animation. Tout dépend du choix du gestionnaire. Une discothèque et un cabaret sont ouverts entre 14 heures et 4 heures du matin. Il n’y a aucune prolongation d’horaire possible. Les gestionnaires d’une discothèque sont tenus à respecter les lois en vigueur dans le pays concernant leurs clients. Seules les personnes à partir de 18 ans peuvent entrer en discothèque sur le territoire suisse.

L’intérêt de choisir une discothèque à transmettre

Une discothèque prend le temps d’habituer et de fidéliser ses clients. Si l'on trouve une idée de génie pour percer le marché à coup sûr, on peut ouvrir une toute nouvelle discothèque. Pour ce faire, il faut effectuer une étude préalable sur terrain. Il faut réaliser des enquêtes, établir des statistiques sur les goûts musicaux et le feeling de la population locale. Sinon, il est toujours préférable de continuer l’activité d’une discothèque déjà en place. Il reste alors à prendre le relais et à assurer la continuité des programmes toute l’année. Dans ce cas, il faut bien réfléchir avant de décider de travailler avec l’ancien DJ ou de changer de DJ. Les gens ont peut-être l’habitude de venir dans cet établissement, mais est-ce qu’ils seront prêts à accueillir de nouveaux DJ ? En tout cas, on peut toujours tenter le coup et modifier le rythme en suivant un bilan hebdomadaire et mensuel. 

0

Commentaires

  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité Vendredi, 18 Septembre 2020