Blogs de nos membres

Partages d'expérience dans le domaine des cessions de fonds de commerce et de la transmission des entreprises sur le territoire romand

Achat et vente de commerce : les astuces pour réussir

Posté par le dans Fonds de commerce
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 7864
  • 0 commentaires
  • Notifications
  • Imprimer
  • PDF

Achat et vente de commerce : les astuces pour réussir

L’achat et vente de commerce est une opération rentable dans la mesure où la personne qui s’adonne à une telle activité peut réaliser des bénéfices plus ou moins importants. Mais la rentabilité de ce type d’opération n’est pas garantie à tout moment. Cela dit, l’acheteur et vendeur de commerce doit mettre en œuvre certaines stratégies afin de tirer réellement profit de son activité. Quelles sont les astuces pour réussir une opération d’achat et vente de commerce ? Telle est la question essentielle à laquelle tentera de répondre cet article.


Les démarches à suivre pour une rentabilité d’une opération d’achat et vente de commerce

En matière d’achat et vente de commerce, on ne peut parler de rentabilité que si le prix de vente est supérieur à celui dépensé pour l’acquisition du fonds concerné. Ce qui signifie qu’il faut prendre toutes les dispositions nécessaires permettant de vendre son commerce au meilleur prix. Pour ce faire, il faut prendre en compte certains critères dans le choix du secteur d’activité. Optez pour des domaines qui sont en plein essor actuellement ou susceptible de l’être dans les années à venir est un choix judicieux. D’ailleurs, pour augmenter ses chances d’obtenir un prix très intéressant de la part de l’acquéreur, il est possible d’exploiter le fonds soi-même un certain temps. Cela permet de redresser la situation financière du fonds avant de mettre le mettre en vente. Lorsque le commerce acheté bénéficie d’un excellent emplacement, on peut attirer de nouveaux clients si on met en place une très bonne politique marketing. Avec une importante clientèle, il est plus aisé de proposer un meilleur prix à l’acquéreur. De plus, il faut réaliser un bon diagnostic des éléments constituant son fonds à vendre. C’est le minimum à faire si on veut garantir une valorisation véritable de son commerce.


Solliciter un expert du droit pour vous accompagner

A l’image de toutes les opérations de cession de fonds ou d’entreprise, l’achat et vente de commerce présente de nombreux risques. Cela dit, l’intervention d’un professionnel du droit, en occurrence un avocat ou un notaire est indispensable. En effet, par sa parfaite connaissance du droit et des divers rouages, un avocat ou un notaire est un gage de sécurité au plan juridique de l’opération d’achat et vente de commerce. Il pourrait apporter l’assistance nécessaire lors de la négociation et surtout dans l’accomplissement des formalités indispensables telles que la publicité et la rédaction des actes liés à l’achat et à la vente. En la matière, la rédaction d’un acte clair et donc sans ambigüités permet de réduire les difficultés et les conflits qui pourraient survenir entre le vendeur et l’acquéreur. Ainsi, il est possible de demander à son avocat de rédiger un acte d’Avocat. Cet outil présente l’avantage d’offrir plus de sécurité aux parties au contrat. Avant sa rédaction, l’avocat est astreint à certaines obligations dont notamment celles d’expliquer au vendeur et à l’acquéreur toutes les clauses devant figurer dans l’acte. Ce qui permet une meilleure compréhension du contrat que signent ces parties.

0

Entrepreneur animé par la recherche de l'innovation en utilisant les moyens modernes de communication.

Commentaires

  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité Dimanche, 25 Octobre 2020