Blogs de nos membres

Notre zone blog regroupe de nombreux articles pertinents sur des thématiques variées liées au domaine de la cession de commerces et d’entreprises en Suisse et en France. Pour participer à cette expérience et partager vos articles et commentaires avec les autres membres du réseau, il est nécessaire d’être membre actif de la plateforme Selectissimo. Connectez-vous ou inscrivez-vous sans tarder !

Bien préparer la cession de son entreprise

Posté par le dans Fonds de commerce
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2095
  • 0 commentaires
  • Notifications
  • Imprimer
  • PDF

Bien préparer la cession de son entreprise

Si vous envisagez céder votre entreprise, pensez donc à prendre quelques années de préparation. Sachez que la plupart des dirigeants ayant bien profité du prix de vente de leur entreprise ont pris entre 2 et 5 années pour se poser les bonnes questions, établir leur dossier et s’informer sur le déroulement de l’opération.

Se poser les bonnes questions avant de céder

La préparation ne consiste seulement pas à connaître la vraie valeur de son entreprise, mais de choisir le meilleur jour et la meilleure conjoncture pour réaliser la vante. Le dirigeant doit donc trouver des réponses à certaines questions avant de procéder à la cession. Entre autres,  que ferais-je après la vente ? Les autres actionnaires souhaitent-ils également vendre ou veulent rester avec un nouveau dirigeant ? Quel est le meilleur repreneur pour l’entreprise ? Quel serait le sort des employés ?

Vous souhaitez vendre votre entreprise ? Ne vous précipitez pas pour fixer le prix. Vous devez, au préalable, connaître la rentabilité de votre entreprise. S’il n’y a pas d’urgence, attendez le moment le plus favorable pour annoncer la cession. Pourquoi pas au moment où votre entreprise vient d’afficher des résultats records ? Là, vous pourrez en être sûr, vous obtiendrez des propositions record. N’oubliez pas surtout d’établir un business plan pour faire connaître aux repreneurs potentiels les atouts de votre entreprise.

Bien établir son dossier pour bien vendre

Les contenus de votre dossier constituent vos principaux arguments pour espérer vendre votre entreprise à meilleur prix. Ainsi, informez-vous auprès d’un cabinet spécialisé pour connaître les documents à présenter aux candidats repreneurs. Vous devriez le savoir, un dossier bien constitué suffit pour attirer des repreneurs dans votre bureau. Appuyez-vous sur les chiffres pour montrer aux candidats qu’il s’agit d’un placement intéressant. En principe, les repreneurs ne s’intéressent qu’aux chiffres des trois dernières années d’exercice. Pensez donc à améliorer vos résultats durant les trois années précédant l’annonce de la cession. Sachez que vous pouvez suivre des formations pour mieux connaître les stratégies efficaces en négociation.

Veillez à la sincérité des candidats qui entrent dans votre bureau pour éviter les désagréments liés notamment à l’espionnage industriel. N’oubliez pas également de parler des conditions de la transmission aux repreneurs potentiels pour éviter que l’entreprise sombre après quelques mois ou années de la cession. Mettez en concurrence deux derniers candidats pour pouvoir vous trouver en position de force au cours de vos dernières négociations.

S’informer sur les démarches, les formalités et les conséquences fiscales de la cession

Pour éviter d’éventuels problèmes au cours de l’opération, n’oubliez pas de vous renseigner sur le déroulement de la cession. Sachez que le repreneur que vous avez sélectionné doit rédiger une lettre d’intention détaillant son projet de rachat. Il y aura signature d’un protocole d’accord. Après vous pouvez rédiger et signer l’acte de la cession. Sachez qu’il est possible de se faire accompagner durant toute la procédure. Il y aura après accomplissement des formalités d’enregistrement et de publicité.

Évaluez les conséquences fiscales de l’opération avant la signature de l’acte. Vous devrez acquitter des plus-values de l’impôt sur le revenu.


0

Commentaires

  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité Vendredi, 20 Septembre 2019