Blogs de nos membres

Notre zone blog regroupe de nombreux articles pertinents sur des thématiques variées liées au domaine de la cession de commerces et d’entreprises en Suisse et en France. Pour participer à cette expérience et partager vos articles et commentaires avec les autres membres du réseau, il est nécessaire d’être membre actif de la plateforme Selectissimo. Connectez-vous ou inscrivez-vous sans tarder !

Cession fond de commerce : Pourquoi faire appel à un notaire ?

Posté par le dans Fonds de commerce
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2438
  • 0 commentaires
  • Notifications
  • Imprimer
  • PDF


Transmettre ou céder un fonds de commerce repose sur des démarches légales et des interventions assez délicates. Se faire accompagner par des conseillers juridiques comme les notaires s'avère essentiel pour une cession fond de commerce.

Ce qu'il faut savoir sur un fonds de commerce

Il s'agit de tous les biens qui touchent les activités d'exploitations d'un commerçant et qui cherchent à donner satisfaction à une clientèle précise. De nombreux éléments à la fois corporels et incorporels peuvent entrer en scène. 

Ceux qui sont considérés comme corporels sont tout élément palpable, dont les mobiliers et les outillages. Quant à la catégorisation de bien incorporel, elle constitue l'ensemble formé par la clientèle, l'enseigne et le droit au bail.

En vue de veiller à la protection des créanciers du vendeur et de celui qui va acquérir le bien, des normes sont à considérer dans une cession fond de commerce.

Pour mieux comprendre le système et les éléments qui conditionnent un tel bien, il est essentiel de se pencher sur la loi du 17 mars 1909. 

Quoi qu'il en soit, une compréhension parfaite des démarches et principes juridiques est incontournable dans une opération liée au fonds de commerce. Ce qui fait que l'intervention de professionnels comme les notaires et les avocats est de plus en plus souhaitée.

Les avantages de recourir à un notaire

Dans un acte de cession de fonds de commerce viennent toujours apparaître des éléments juridiques. Sa constitution est dans ce cas étroitement liée à la participation d'un notaire. Il s'agit certainement d'une opération conseillée, mais ne s'avère pas obligatoire. 

L'intervention de ce professionnel peut aider à mieux élaborer l'acte de cession en question. Grâce à sa présence, il est plus simple de mettre en place un accord plus équitable, qui prend aussi bien en compte l'intérêt du vendeur que de l'acquérir.

Les conseils d'un notaire s'avèrent entre autres utiles dans les démarches liées à différents papiers administratifs et contrat. C'est le cas notamment du contrat de bail commercial ainsi que des autorisations rattachées aux activités et projets envisagés. 

Il ne faut pas non plus négliger l'importance de ce conseiller juridique dans la réalisation d'un acte qui cherche à être plus valable auprès de la loi. À vrai dire, il joue un rôle fondamental dans la constitution des différents éléments à énoncer dans l'acte de cession. Il peut servir d'accompagnateur efficace tout au long du processus.

Toutes les formalités à prendre en considération et même celles qui concernent les impôts peuvent être assurées avec l'intervention d'un notaire.

Quelques astuces sur le coût d'honoraires d'un notaire

Compte tenu de la complexité de l'affaire en cession fond de commerce, un notaire peut être d'un rôle important. Il faut quand même bien choisir ce conseiller juridique en menant un peu de recherche. 

Il faut en tout cas souligner que les honoraires d'un tel professionnel sont fixés par rapport à l'acte en question.

L'estimation du coût de son intervention se fait en fonction de ses tâches à commencer par les conseils qu'il fournit et la rédaction de l'acte proprement dit. 


0

Commentaires

  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité Dimanche, 25 Octobre 2020