Blogs de nos membres

Notre zone blog regroupe de nombreux articles pertinents sur des thématiques variées liées au domaine de la cession de commerces et d’entreprises en Suisse et en France. Pour participer à cette expérience et partager vos articles et commentaires avec les autres membres du réseau, il est nécessaire d’être membre actif de la plateforme Selectissimo. Connectez-vous ou inscrivez-vous sans tarder !

Vendre son entreprise, c’est comme se séparer de son propre enfant !

Posté par le dans Fonds de commerce
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2061
  • 0 commentaires
  • Notifications
  • Imprimer
  • PDF

Vendre son entreprise, c’est comme se séparer de son propre enfant !



Il est difficile de vendre son entreprise. Si boiteuse soit-elle, il y a toujours une amertume quant à l’idée de se séparer d’elle. Pourtant, il y a des moyens efficaces pour tirer le maximum de rentabilité et de bonnes méthodes pour ne pas se tromper et prendre une décision définitive. Par ailleurs, vendre son entreprise demande du temps et beaucoup de réflexion, ainsi, pour ne pas compromettre la vente, il faut connaitre les différentes astuces pour réussir.


Les étapes importantes à suivre pour réussir la vente


Au moment où vous pensez vendre votre entreprise, une collaboration avec des conseillers qui ont l’expérience dans la vente d’une entreprise est obligatoire. Notamment un cabinet professionnel de dimension européenne. Ce cabinet vous aide à mieux réfléchir sur votre motivation et connaitre vos objectifs. Un cabinet qui a pour but aussi de prendre la place d’un négociateur et trouver le repreneur fiable après avoir vérifié ses qualités financières et professionnelles. Il est important de confier votre dossier à un seul cabinet pour rester dans la confidentialité et assurer le bon déroulement de l’opération. Par ailleurs, le personnel de votre entreprise ne doit pas être mis de côté. Au moment de votre décision, il faut que vous ayez une communication avec vos employés pour qu’ils puissent connaitre votre motivation et garantir la stabilité de leur poste. Il se peut que la vente de l’entreprise à un autre acquéreur entraine une mésentente pour les employés, ce qu’il faut éviter à tout prix. Pour ce faire, une communication entre les employés et le dirigeant peut se faire sous l’égide d’un professionnel.


La phase opérationnelle et la confidentialité


La vente d’une entreprise est délicate. Pour que l’opération aboutisse, la confidentialité doit être de mise, car l’effet d’une annonce prématurée peut entrainer une méfiance sur sa qualité, des doutes peuvent ainsi persister sur les causes de cette vente. Alors les conséquences vont se répercuter sur les transactions à venir. De plus, avant de signer l’acte de vente, il faut toujours avoir un conseiller qui vous aide dans toutes les démarches. Ne rien signer sans être sûr que tout est en ordre et que l’acquéreur pourra honorer ses engagements. À chaque étape de la négociation, il faut toujours avoir l’aval de votre conseiller avant de décider quoi que ce soit. Une vérification de tous les dossiers du futur acquéreur est à faire avec l’aide de votre conseiller afin d’éviter de se retrouver devant les tribunaux. La vente d’une entreprise est une opération complexe et peut durer longtemps. Ainsi, de nombreuses procédures doivent être suivies rigoureusement pour réussir la vente. Vous ne pouvez pas travailler seul et l’aide de votre bras droit dans la société est primordiale. Par ailleurs, un conseil venant d’un professionnel est également important pour étudier ensemble vos objectifs, la situation des acquéreurs potentiels et la finalisation de la vente. Des dossiers qui nécessitent une connaissance approfondie de la loi en vigueur pour ne pas se heurter sur des problèmes de solvabilité des deux parties.

0

Commentaires

  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité Vendredi, 20 Septembre 2019