Blogs de nos membres

Notre zone blog regroupe de nombreux articles pertinents sur des thématiques variées liées au domaine de la cession de commerces et d’entreprises en Suisse et en France. Pour participer à cette expérience et partager vos articles et commentaires avec les autres membres du réseau, il est nécessaire d’être membre actif de la plateforme Selectissimo. Connectez-vous ou inscrivez-vous sans tarder !

Louer un café-restaurant, les clés du succès

Posté par le dans Restaurants
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 453
  • 0 commentaires
  • Notifications
  • Imprimer
  • PDF

Se lancer dans la restauration peut devenir une activité fructueuse à partir du moment où l'on prend le temps d'analyser différents aspects. Un café-restaurant à louer peut donc être un investissement profitable et rentable si l'on retient quelques éléments clés.

1. L'emplacement

Il est capital de trouver un bon emplacement, car un commerce bien situé garantira toujours un flux régulier de clients. Dès que les environs présentent à proximité : des grands magasins (rue commerçante), des bureaux, des habitations, et des transports en commun, l'emplacement peut être qualifié d'attractif. Mieux encore, si le café-restaurant à louer se situe dans une zone touristique : sites, musées, et expositions à proximité peuvent se révéler être de véritables atouts, autant que les salles de spectacles et salles de concert à portée de vue.  La Suisse étant par ailleurs, reconnue à l'étranger comme la région idéale pour y pratiquer les sports d'hiver, il sera fortement avantageux de louer un café-restaurant proche d'une station de ski. Il drainera de nombreux clients, nationaux comme touristes. D'autre part, se méfier des termes "à remettre sur pied" pas forcément bon présage

2. Les extras de l'établissement

Il faut aussi s'interroger sur la facilité de stationnement : est-ce que le café-restaurant à louer dispose d'un parking ? Mais aussi, sur d'autres extras éventuels comme la disponibilité d'une cave, ou d'un sous-sol, selon les critères recherchés.

3. La superficie

Indéniablement, le nombre de couverts qu'il est possible de placer doit être retenu. La superficie de l'établissement devra être proportionnelle au nombre de clients escomptés en semaine et en week-end. Il faudra parallèlement déterminer le nombre de services qu'il est possible de faire le midi et le soir (surtout si l'espace se trouve restreint par rapport au nombre de clients escomptés).

4. L'équipement

Généralement l'établissement inclut la location de l'équipement de cuisine. Mais il peut arriver que le locataire ait besoin d'autres équipements ou du matériel supplémentaire. Avant de louer un café-restaurant, il faut donc tenir compte d'un tel investissement. Note : L'installation de matériel supplémentaire doit être convenue d'un commun accord avec le bailleur, mais les travaux de sécurité et d'hygiène doivent nécessairement être entrepris par le bailleur avant que le locataire occupe les lieux.

5. La rentabilité après soustraction des imprévus, du loyer et des charges

Comme toute activité professionnelle, la gestion d'un café-restaurant à louer appelle dépenses et recettes. En mettant de côté les salaires des employés, il faut également prévoir une marge pour les imprévus : casse de la vaisselle, dysfonctionnement des appareils de cuisine, dépenses à perte des aliments, l'effet "basse saison" (en été, dans une station de ski par exemple), etc. Concernant le loyer et les charges, le montant devra être négocié avec le propriétaire des lieux. Il incombe donc au locataire de réaliser un prévisionnel qui puisse compter le nombre approximatif de clients qu'il pense pouvoir attirer chaque jour, et ce, en vue de calculer la rentabilité de l'activité. Ce qui nous ramène au point numéro 1 et 3 : le lieu, l'espace, le nombre de services envisageables, doivent être étudiés de près.

A vous de jouer !

0

Commentaires

  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité Mardi, 16 Juillet 2019